Nous produisons des champignons et nous formons des producteurs
Nous voulons apporter une contribution scoute à la réduction de la pauvreté, de la faim et la création des emplois, nous conduisons un programme national de production alimentaire en RDC. La production des champignons est le premier volet de ce programme.

La pauvreté, la faim, le chômage font parties des grands défis de notre époque. Les nations unies ont aligné trois objectifs relatifs à ces trois défis par les 17 Objectifs de Développement Durable. En RDC, la pauvreté touche plus de 64% de la population avec un taux de chômage qui avoisine 70%, la crise de la faim qui touche des millions de gens est une conséquence. On peut lire cette phrase sur le site internet de l'ONU :

La crise alimentaire qui sévit en République démocratique du Congo (RDC) est la deuxième crise alimentaire dans le monde en termes de gravité après celle au Yémen, a déploré jeudi le Programme alimentaire mondial (PAM) lors d’un entretien avec ONU Info.

En tant qu'organisme d'éducation de la jeunesse, nous considérons que la formation est la première étape pour résoudre ces crises. Pour y parvenir, nous conduisons des programmes au sein desquels se réalisent des projets de formations avec un fort accent sur la pratique. Dans ce document, nous présentons la première phase du projet de production des champignons. Ce projet se réalise dans les cadres des programmes : Production alimentaire et professionnalisation des jeunes. Le programme production des champignons est le fruit du partenariat entre la Fédération des Scouts de la RDC et l'ONG de développement Waheli avec le soutien du programme mondial scout "MoP".


La Phase 1 du projet

La première phase concerne la formation des formateurs nationaux ainsi que la formation de 2700 producteurs (scouts, chefs scouts et non-scouts) dont les récoltes profiteront à plus 20 000 consommateurs directs. A ce stade, le premier cycle de la formation des formateurs s'est achevé. Des producteurs de champignons sont continuellement formés dans le but que ces derniers installent, développent et gèrent des champignonnières au travers de la République entière. Le projet a pour cible les groupes scouts comme foyer de production dans les quartiers.


En effet, sous la supervision du Commissaire Général, le Commissaire national au Programme des jeunes oeuvre avec 2 formateurs pour, chaque semaine entraîner des candidats producteurs aux étapes de la production des champignons avec un rythme d'environ 7 candidats par session hebdomadaire.

Nous disposons d'une champignonnière nationale pour accueillir les stages de formation. C'est aussi là que se fait la production nationale des champignons dont les bénéfices des ventes entre le développement du projet. La mise en place d'autres centres de formation à la production des champignons est un projet en vue afin de rapprocher la formation des demandeurs qui sont parfois loin de la première champignonnière nationale. 

dans News